Maximilien Becq-Giraudon

Maximilien Becq-Giraudon est compositeur de musique de film. Il est lauréat 2018 de Trio, dispositif d’accompagnement et de résidence de musique de film organisé la Maison du film avec le soutien de la SACEM, du CNC et de la région Nouvelle Aquitaine. Il a notamment travaillé sur le projet de long-métrage « Vagabonde » de Marthe Sébille, qui a obtenu l’aide à l’écriture du CNC au second collège. Il a obtenu plusieurs prix, dont celui de la meilleure musique de court-métrage (festival Mulhouse Tous Court, 2015).

Se passionnant très jeune pour Wagner, découvrant avec curiosité la musique contemporaine, en particulier Henri Dutilleux et les spectraux, il suit des études d'écriture au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. La découverte de Radiohead et d'Archive l’ouvrent aux univers du rock et de l'électro.

Le souci porté aux couleurs harmoniques situe son univers musical dans le sillage de la musique classique. Mais, refusant de se cloisonner dans une esthétique, Maximilien Becq-Giraudon a abordé d’autres genres, à l’instar de l’électro dont il apprécie la puissance expressive et l’inventivité sonore. Qu'elle soit écrite pour des formations traditionnelles ou pour des instruments électroniques, sa musique reste empreinte d'une sensibilité romantique, parfois tout en intériorité, d’autres fois plus lyriques, inspirée en cela par le travail de Gabriel Yared.

Maximilien Becq-Giraudon écrit par ailleurs pour le spectacle vivant et se produit sur scène avec son projet électro solo MxBG.